Firmin Sanou

PARCOURS ARTISTIQUE

Depuis 2004, jusqu’à aujourd’hui, Firmin participe à divers évènements comme des festivals, résidences artistiques, expositions et concours nationaux. Dans une démarche de transmission, il organise également des ateliers dans les écoles ainsi que des stages d’initiation. Il réalise également des performances de fonte et des pièces pour les artistes.

Reconnu au Burkina Faso pour son art depuis de nombreuses années, Firmin voit sa carrière s’envoler en Afrique de l’Ouest, en Europe et en Guyane Française.

En 2004, en collaboration avec d’autres artistes, il a participé à la réalisation de monuments pour la ville de Bobo Dioulasso.

En 2005, il expose en Belgique pour l’association « Fanfakids ».

Entre 2005 et 2008, il participe à des expositions collectives de sculptures au Centre Culturel Français à Bobo Dioulasso  et entre 2006 et 2010 au Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou (SIAO).

En 2007, il expose au Festival de la Rue à Bobo Dioulasso, et présente deux autres expositions, avec l’association « Libre comme l’air » ainsi qu’avec l’association « Négritudes Mémoires Vivantes » de Bobo Dioulasso.

En 2008, il commence à proposer des cours et stages pour les enfants de l’orphelinat Dafra à Bobo Dioulasso.
Il expose également au Festival de la Rue avec l’association « Djiguiya » de Bobo Dioulasso et au Centre d’Artisanat d’Art de Ouagadougou.

Entre 2008 et 2009, l’association « Kafuli » de BoBo Dioulasso organise une exposition de ses œuvres en Slovénie.

En 2009, il expose lors de la Fête des Arts Plastiques à l’Espace Culturel Napame BEOGO à Ouagadougou et anime des stages à l’Ecole Française de Bobo Dioulasso.

Il fait partie de l’exposition permanente à l’Espace Yeleen de Bobo Dioulasso entre 2006 et 2010.
Toujours dans une démarche de transmission, il donne des cours à l’École Mobile Française.

En 2010, il est nominé Artiste de l’Année dans le domaine Sculpture lors de la Semaine Nationale de la Culture à Bobo Dioulasso.
Il participe également à une exposition collective au musée de Bobo Dioulasso et organise une exposition personnelle à la Galerie d’art Ouattara ainsi qu’à l’espace Barro Djii de Bobo Dioulasso.
Il envoie quelques œuvres en France à Caen où l’association « O’z Arts Metiss » organise une exposition collective.

Il se donne ensuite deux années en 2011 et 2012 pour repenser son art et nourrir sa créativité.

En 2013, à l’occasion d’un voyage au Ghana, il effectue une résidence et propose des ateliers, avec un collectifs d’artistes européens et africains.

Entre 2013 et 2014, il envoie des œuvres en France à l’association « Kouroubi Faso » qui organise une exposition à Lyon.

En 2015, il participe à plusieurs festivals ; Art’Dougou et Balankan à Bobo Dioulasso, Bolo’Arts à Bolomakoté  

Il a en 2016 des projets déjà bien engagés pour des résidences et expositions avec les associations Kalabass’Art à Caen et Kouroubi Faso à Lyon.

En avril 2016, il a obtenu le troisième prix en sculpture lors de la Semaine Nationale de la Culture (SNC) à Bobo Dioulasso.

En septembre 2016, il a exposé à Paris, à la galerie Artitude dans le 15ème arrondissement.
Il a également exposé à Carrouges en Normandie…avec d’autres artistes locaux reconnus.
Il a également animé un stage de sculpture adultes.

De Juin à septembre 2017, il effectue une  résidence artistique au CIAP de Saint Laurent du Maroni (Guyane Française), qui aboutie sur une performance au camp de la transportation, accompagné de tambours traditionnels.

L’exposition « La liberté des peuples » est proposée en même temps que la résidence au CIAP, jusqu’à fin septembre.

Il a également proposé un stage d’initiation à des enfants de 8 à 15 ans.

De Janvier à septembre 2018, toujours en partenariat avec l’association Kalbass’Art, il revient en résidence en Guyane Française.
Il y effectue des animations en milieu scolaire : 
– Avec des lycéens, de terminales qui présentent leurs œuvres au bac.
– Et deux classes de Primaire, CM1 CM2, dans le village Amérindien d’Espérance, à Saint Laurent du Maroni.

Commémoration-Abolition-de-l'Esclavage-2019

 

Dans le cadre de la Commémoration de l’Abolition de l’Esclavage, 10 mai, 10 juin :

Il effectue des ateliers avec des collégiens, des élèves d’ULIS (Classe spécialisée) et une classe de CM2.

Il fait une performance de fonte à la Charbonnière, le 10 mai pour l’ouverture du mois de la commémoration de l’abolition de l’esclavage, accompagné du groupe traditionnel Saramaca Hati Lobi.

Il expose dans la salle de la relégation du camp de la transportation, à partir du 10 mai jusqu’au 20 septembre sur le thème des « Racines Africaines ».

Il fait visiter son exposition à de nombreuses classes de différents niveaux de Saint Laurent du Maroni et de ses environs.

Juillet, Août, il propose deux stages d’initiation pour des enfants de 8 à 15 ans au CIAP de Saint Laurent du Maroni.

Aout, septembre, il participe au Festival d’Arts Visuels de Moengo au Surinam, avec un collectif d’artistes Hollandais, Surinamiens et Guyanais.
Il effectue tout au long de l’année des rencontres, partenariats et performances au CARMA de Mana avec l’association Chercheurs d’Arts.
Parallèlement, au Burkina Faso, il est de nouveau primé, au Grand Prix des Arts et des Lettres de Bobo Dioulasso, où il obtient le 3em prix.

Jusqu’à Décembre 2018 : il propose un stage d’initiation au CIAP, et participe à des évènements locaux, comme le Festival « Art Pasi » à saint Laurent du Maroni.

De janvier à mars 2019 : il retourne aux sources à Bobo Dioulasso au Burkina Faso, où il se donne un temps de création.

De mars à mai  2019 : Il organise une résidence artistique au collège d’Apatou, avec une classe de 6em, avec laquelle il créé une sculpture monumentale de 90 cm en association avec la section menuiserie du collège qui décorera le socle.

Cette œuvre sera ainsi exposé à l’entrée du collège.

Il expose lors du Festival de théâtre les « Tréteaux du Maroni ».

Du 10 mai au 10 juin 2019 : il participe au mois de la commémoration de l’Abolition de l’esclavage, avec un stage d’initiation pour adulte et une performance de fonte en musique.

Juillet Août 2019 : Il anime des ateliers pendant les vacances scolaires auprès des enfants en difficultés, pris en charge par le PRE (Projet de Réussite Educative).

Sepembre 2019 : Exposition à la Gallerie K’NAN à Rémire en Guyane.

Octobre 2019 : Exposition lors de la première édition du festival de cinéma FIFAC, à Saint Laurent du Maroni en Guyane.

Exposition et performance lors du festival ART PASI, à Saint Laurent du Maroni.

Novembre, décembre 2019 : Ateliers d’initiation pour des enfants du centre social Makandra de Mana, en Guyane.

Janvier Février 2020: il retourne travailler dans son atelier de création de Bobo Dioulasso.

Février, mars 2020 : Ateliers en milieux scolaires avec des classes d’ULIS, à Saint Laurent du Maroni.

Depuis Août 2020: il anime des ateliers d’initiation dans son atelier de Saint Laurent du Maroni, en Guyane.

Septembre 2020: Réalisation d’une oeuvre monumentale en collaboration avec Edson Ferreira pour l’exposition “Peuple du Bagne”

Septembre, octobre 2020: reprise des ateliers en milieu scolaire avec les lycéens de la section ULIS, aux Lycée Berthène Juminère et Raymond Tarcy. Suivit d’une exposition éphémère au sein du lycée pour restituer le travail des élèves.

3 octobre 2020: Exposition Midi Minuit à Terre Rouge, Saint Laurent du Maroni.

31 octobre 2020: Apéro Expo à l’Amourette au village Balaté, Saint Laurent du Maroni.

Octobre, novembre 2020: Ateliers d’initiation dans le cadre des “Journées du patrimoines” CIAP de Saint Laurent du Maroni.

14 novembre 2020: Performance de fonte dans le cadre de “La Nuit des Musées” au camps de la transportation de Saint Laurent du Maroni.

Depuis décembre 2020: retour aux sources dans son atelier de création de bobo Dioulasso.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
ok, j'accepte !